Des pins à perte de vue, la lumière de la fin de journée filtrant à travers leurs aiguilles et caressant de ses derniers rayons un épais tapis de mousse, de la bruyère en camaïeu de rose, de vieilles souches humides et l’odeur du sous bois en automne… Un joli voyage en Sologne en pleine nature comme je les aime, avec Maud et Pierre, futurs mariés 2018.